Antoine Arena – Grotte Di Sole – 2007 – Patrimonio

Blog Vin - Antoine Arena - Patrimonio - Grotte Di Sole - 2007 - Corse

Fiche technique :

- Nom du vin : Antoine Arena – Grotte Di Sole

- Millésime : 2007

- Appellation : Patrimonio

- Région : Corse

- Type de vin : Rouge

- Propriétaire : Antoine Arena

- URL : www.antoine-arena.fr

- Cépages : Nielluccio (100 %)

- Terroirs : Argilo calcaire avec exposition plein sud. Vignes travaillées de façon naturelles, sans désherbants, engrais chimiques ou produits de synthèse.

- Vendanges : Manuelles – rendements maitrisés (32hl/ha) afin d’obtenir le plus de concentration possible

- Elevage : Macération 30 jours en cuves inox – Elevage en cuve inox et cuves bétons durant 30 mois – Vin non levuré, non collé et non acidifé. Mise en bouteille par Antoine Arena après léger sulfitage

- Notes et guides : RVF (18,5) – B&D (16)

- Caviste : La Cave Des Rochers

Degustation et garde :

- Examen visuel : Magnifique robe intense et très brillante : carmin avec des reflets grenats.

- Examen olfactif : Très beau nez ouvert et élégant, avec beaucoup de complexité. Sur des arômes de fruits rouges un peu murs (cerise, kirsh), Légère note alcooleuse. Puis beaucoup de fraicheur sur des notes florales (violette), et végétales (garrigue)

- Examen gustatif : La bouche est également d’une grande complexité. Très agréable, ample et veloutée. Les tanins tapissent la bouche mais restent très fins et bien fondus. Beaucoup de volupté dans ce vin. La bouteille porte bien son nom de Grotte Di Sole. Car du soleil, il y en a ! L’alcool est mieux intégré en bouche sur les arômes de cerise et de Kirsh. Une pointe végétale et épicée (réglisse) apporte beaucoup de tension et de fraicheur. Très belle longueur en finale.

- Conclusion : Encore un vin qui me fait envie depuis longtemps. J’en ai quelques bouteilles en cave. Le millésime semble apte à la conservation, mais les conditions de ma cave ne sont pas parfaites et je ne voudrais pas passer à côté. Actuellement le vin est magnifique. Mais il faut lui laisser le temps de se dévoiler avec un bon carafage. Tout en élégance et complexité. A l’aveugle, j’aurais eu beaucoup de mal à identifier ce vin. Pour faire simple, je penchais pour un nez bourguignon (la cerise, l’élégance, la compléxité) et une bouche du Rhône nord (La matière, l’opulence, les épices). Ma foi, c’est un mélange qui me va tout à fait et ce vin me laisse une grande impression. Pour être honnète, ce vin me faisait envie (comme un bonbon) à chaque fois que je passais devant la carafe. Il faut dire qu’Antoine Arena a grandement participé à l’évolution des vins de l’île de beauté. Et au blog vin, on ne peut que le remercier de nous offrir de si belles bouteilles. (16/20)

- Garde : 4 à 7 ans

- Accords : Osso Bucco

- Service : 16-17°

Articles qui peuvent vous interesser: