Bodegas Darien – Espagne – Visite du 2 juin 2011

Après un déjeuner mémorable chez Martin Berasategui, direction la capitale de la Rioja : Logrono.

Le région est riche en bodegas toutes plus connues les unes que les autres et proposant une architecture hors norme…

Notre périple ibérique commence donc par la Bodegas Darien, à quelques kilomètre du centre ville, le long de la N-232 vers Saragosse. Une chose est sure, on ne peut pas louper cet immense château des temps modernes – Tout en angles saillants et de blanc vêtu. 7 100 m2 dessinés par l’architecte Jesus Marino Pascual.

Le hall d’accueil est très contemporain, et les banquettes donnent envie de s’installer pour déguster de beaux vins. La visite est « self-guided ». En gros, pour 3 € on a le droit de déguster un verre de vin après une balade dans la propriété. La visite se fait tranquillement et toute l’organisation du lieu tourne autour du visiteur.

Après avoir passé en revu un chant de cuves inox – une montagne de barriques neuves – et une série de casier métalliques pour le stockage des vins, nous nous dirigeons vers la dégustation.

On nous propose tout de suite la cuvée haut de Gamme de chez Darien :

  • Delius Reserva Special 2004 (Tempranillo 80% – Graciano 20%) : Un joli vin, gourmand et complexe, sur des arômes de fruits noirs. Beaucoup de volupté et de souplesse et de longueur dans ce vin. Je suis plutôt sous le charme. Mais environ 40 € la bouteille, ça fait un peu beaucoup.

Nous décidons de poursuivre la dégustation par des vins plus modestes du domaine.

  • Crianza 2007 (Tempranillo 85% – Graciano 12% – Mazuelo 3%) : Un vin sur le fruit, croquant et gourmand. Un très joli vin de soif (8€)
  • Reserva 2006 (Tempranillo 85% – Graciano 8% – Mazuelo 7%) : Un vin moins souple, plus « vert » avec un bois plus marqué. Des arômes de pruneau et des notes d’amertume (orange confite).Pas ma came (13€)
  • Reserva Especial 2003 (Tempranillo 68% – Mazuelo 32%) : Le millésime fait que le vin est plus ouvert et plus souple que le précédent. On note aussi plus de complexité et les arômes oxydatifs ont disparu (17,5€)

Cette visite était vraiment plaisante et le concept « self guided » me plait bien. On a le temps qu’on veut pour apprécier le domaine. Les vins étaient sympas, même si je trouve ces vins trop boisés, un peu lourds et avec un certain manque d’élégance. J’ai tout de même acheté 3 bouteilles du Crianza pour les grillades de cet été.

Blog vin - Darien Bodega - vue ensemble 1Blog vin - Darien Bodega - Hall accueilDarien Bodega - Stockage bouteillesBlog Vin - Darien Bodega - vue ensemble 2Blog vin - Darien Bodega - vue ensemble 3

Articles qui peuvent vous interesser: