Celler Capçanes – Cabrida – Montsant – 2003

Capçanes - Cabrida - Montsant - 2003

Fiche technique :

- Nom du vin : Celler Capçanes – Cabrida

- Millésime : 2003

- Appellation : Montsant DO

- Région : Tarragone

- Type de vin : Rouge

- Propriétaire : Cave coopérative

- URL : www.cellercapcanes.com/

- Cépages : Grenache (100%)

- Terroirs : Hautes terrasses (300 – 550 m) en pentes, sur un sol d’argile riche en minéraux, de granite et d’ardoise. Vieilles vignes de 60 à 100 ans

- Vendanges : manuelles avec tris sélectifs sur pied et sur table au domaine.

- Elevage : Fermentation en cuve béton, à température contrôlée, durant 4 à 5 semaines. Collage au blanc d’oeuf. Elevage en barrique de bois neuf ou d’un an maximum, durant 12 mois. Repos en cuve béton durant 3 mois avant mise en bouteille. Production de 16 hl/ha

- Notes et guides : IWC (92)

- Caviste : -

Dégustation et Garde :

- Examen visuel : Belle robe brillante et limpide. Vermillon très intense, aux reflets tuilés

- Examen olfactif : Le nez est très agréable, très ouvert et complexe. Finement boisé. Les arômes principaux tirent vers l’évolution (Sous-bois, humus, truffe très marquée), les fruits rouges et noirs (fraise et pruneau) confiturés, des notes grillées (pignons de Pin, miel)

- Examen gustatif : La bouches est ample et soyeuse. Les tannins sont assez intenses et évoluent très rapidement. L’alcool est bien intégré malgré les 14,5°. Peu d’acidité mais une bonne longueur. On retrouve les mêmes arômes d’évolution (Truffe et sous bois), fruits noirs et rouges confiturés, grillés (torrefaction) et balsamiques (miel, résine de pin)

- Conclusion : Ce vin m’a été offert de déguster chez un ami Parisien. Je ne connais pas beaucoup les vins espagnols, et je ne sais pas vraiment à quoi me rattacher pour ma dégustation. Ce qui a été marquant pour moi, ce sont ces arômes de sous-bois, terreux et notamment la truffe noir qui envahit le nez. Je ne me lasse pas de ces parfums complexes. Et pourtant, nous sommes d’accord pour dire que ce vin n’est pas vraiment élégant, car ces arômes ne sont pas pour nous gage de qualité. Sûrement le manque de repères. Contrairement à mon acolyte, je ne suis en revanche pas marqué par les arômes de fruits. En bouche, on est toujours sur cette complexité, c’est gourmand, un vrai plaisir partagé. Nous sommes également impressionnés par la vitesse à la quelle ce vin évolue et nous offre des choses différentes à chaque gorgée. Pour moi c’est un coup de coeur, vin rare, exceptionnel, déconcertant, tellement à l’opposé de nos convictions sur le vin.  (15/20)

- Garde : 1 à 3 ans

- Accords : Tortellinis aux pleurottes, charcuterie italienne, pignons de pins et Basilic

- Service : 15-16°

Articles qui peuvent vous interesser: