Championnat de dégustation RVF 2014 – 3 ème epreuve – Sancerre

Blog vin - Concours de degustation - RVF - 2014 - Sancerre

Championnat de dégustation RVF 2014 – 3 ème epreuve – Sancerre

Troisième étape des phases qualificatives pour le championnat de France de dégustation RVF 2014, dans la magnifique région de Sancerre.

Le concours se déroule dans les très belles caves de la Mignonne. Le cadre est sympathique mais les conditions de dégustations ne sont pas idéales : manque de lumière et vins un peu froid.

Pour cette épreuve, je fais équipe avec mon ami Marc, membre d’un autre club de vin, mais qui participe à son premier concours de dégustation.

Nous sommes malgré tout très motivés et partons avec quelques ambitions… Et pour cela, nous avons profité du déplacement pour nous entrainer au délicieux restaurant étoilé « La Tour » à sancerre !

Dégustations des vins (en bleu la solution…) :

Vin N°1 :
Nez aromatique, sur des notes de fruits blancs, d’agrumes et une forte trame pâtissière (beurre / brioche). Pointe de fruits rouges, type groseille. Belle matière en bouche, complexe et longue. Finale sur une pointe d’amertume. On part sur champagne, dominante chardonnay, millésime 2008.

Chardonnay 60% / Pinot Noir 40% – Champagne – Lombard – Brut premier cru – 2008

Vin N°2 :
Nez légèrement poussiéreux au premier abord. Ensuite fruits bien mûrs, notes très florales, agrumes, miel et pointe beurrée. Bouche citronnée,et saline, limite coquillage.On part sur Chardonnay et le côté coquillage fait penser Chablis à mon comparse. On hésite entre millésime 2011 et 2012. On garde 2011

Chardonnay – Chablis – Jean Durup – Chateau de Maligny – 2012

Vin N°3 :
Le nez n’est pas très avenant. Entre fruits trop mûrs (pomme blette, limite oxydatif et abricot) et élevage marqué. La bouche est très riche. On part d’instinct sur Chenin, montlouis avec un millésime chaud : 2009. Mais en re-goutant plus tard, on sait qu’on se trompe. Sans savoir où aller ! L’altesse n’est jamais évoquée…

Altesse – Vin de pays d’allobrogie – Savoie – Domaine des ardoisières – Quartz – 2012

Vin N°4 :
Nez végétal (buis) et floral (fleurs blanches). Notes d’agrumes et principalement pamplemousse. Pointe épicée. La bouche est vive, citronnée. Matière souple et finale assez longue. Mon collègue pense Alsace, je pense tout de suite Sauvignon. Dans la région, Ménetou ou Pouilly. Millésime 2011.

Sauvignon – Côtes de Gascogne – Domaine de Sédouprat – Ridgeback – 2012

Vin N°5 : 
D’instinct, et contrairement au précédent, je me dis que l’Alsace est plutôt ici ! Le nez est sur les fruits bien mûrs : exotiques (mangue + abricot) et les épices. La bouche est très légère, plutôt courte sur une finale entre acide et amer. Pas du tout équilibrée par rapport au nez. Après quelques idées dans l’Alsace, en trouvant une note petrolée, on finit par aller vers le manseng. Dommage !

Riesling – Alsace Grand Cru – Domaine Schlumberger – Grand Cru Kessler – 2008

Vin N°6 : 
Premier rouge. La robe est légère. Le nez est sur les petits fruits rouges, un côté cuir, limite un peu viandard et surtout très très épicé. La bouche est rustique, avec une finale un peu sèche. Par défaut, (car on pense pas au Pineau d’Aunis), on part vers le gamay, fleurie 2012. Quand on sait, ça devient évident !

Pineau d’Aunis – Coteaux du Vendômois – Domaine du Four à chaux – benjamin – 2012

Vin N°7
Robe noire profonde aux reflets violets. Nez d’abord un peu réduit qui évolue sur des notes de cassis, épices, violette, légèrement fumé. L’attaque en bouche est nette et fraiche. Belle longueur sur une finale épicée ! On pense tout de suite Syrah, typée Saint Joseph, millésime 2011. En re-goutant on trouve aussi des notes de cacao, de pin et une pointe d’amertume en finale qui nous fait penser assemblage. Du coup on va vers un côte du Roussillon… C’est rageant !

Syrah – Saint Joseph – Domaine François Merlin – 2012

Vin N°8 :
Robe très noir, profonde. Reflets grenats. Le nez est très marqué par l’élevage. Bois vert, vanille, goudron. Notes de fruits cuits : pruneau et liqueur de mûre. La bouche est très très riche. Ample. Finale courte, un peu lourde. On pense millésime chaud, un peu fatigué. On part sur un Madiran (Tannat), millésime 2009.

Merlot (75%) / Cabernet Sauvignon (25%) – Bordeaux – Château Reignac – Grand vin de Reignac – 2010

Vin N°9 :
La première grosse bourde de la dégustation. Le net est précis et très élégant. Sur les fruits mûrs, des notes florales, une pointe cacao. Et surtout les épices à mort… La bouche est gourmande et fraiche à la fois. Finale très profonde, minérale. Limite électrique. On est pas d’accord… Marc voit tout de suite le pinot noir. Je vois tout de suite la Syrah… On optera pour Pinot Noir, Menetou-Salon, 2010 ! Grosse erreur

Grenache (80%) / Syrah (18%) – Chateauneuf-du-Pape – Domaine du grand Tinel – 2010

Vin N°10 :
Nez peu expressif. Notes animales. Elevage marqué (bois vert, caramel). Notes de cacao amer. La bouche est agréable, malgré une pointe d’astringeance. Finale un peu sèche. On pense au cabernet sauvignon, peut être en coteaux d’aix, mais on voit pas bien la syrah. On se retourne alors vers le Bordelais…2008. Dommage !

Syrah 70 % cabernet sauvignon 30 % – Côtes de Provence – Chateau Sainte Roseline – Prieure – 2009

Vin N°11 :
Dernier vin rouge et seconde grosse erreur de la dégustation… Même délire que sur le vin n°9. Marc part de nouveau sur le pinot noir et moi sur un assemblage grenache/syrah/mourvèdre/carignan, type Roussillon. Très joli nez, élégant. Sur les fruits frais (framboise, groseille), les fruits blancs ? Avec une pointe florale et de nouveaux beaucoup d’épices. La bouche est fraiche, épicée, très belle longueur sur une pointe minérale. Très cailloux. Pointe lactique en re-goutant. On arrive pas à tomber d’accord et je me laisse convaincre sur la similarité avec le vin n°9. En plus élégant : Pommard 2008 de chez Chantal Lescure… GRRRR ! Mais c’est ma faute, j’aurais dû être plus convaincant !

Carignan (40%) / Syrah (40%) / Grenache (20%) – Côtes du Roussillon Villages – Domaine Mastrio – Généreux – 2009

Vin N°12 :
Pas de prise de note. Mais souvenir d’un vin élégant. Sur la fraicheur malgré les fruits mûrs (abricot, manque). Belle matière en bouche et finale très longue. En relisant mes notes, j’ai quasiment le même descriptif que le dernier vin à Tournon, où on pense semillon direct alors que c’est du chenin. Et là, je note Chenin à la place du semillon… Y’a du boulot de ce côté là !!

Semillon (85%) / Sauvignon (15%) – Sauternes – Chateau Sigalas Rabaud – 2010

Conclusion :

Bilan de nouveau mitigé pour cette troisième épreuve de dégustation à la Coupe de France RVF. 4 cépages sur 12. Une certaine satisfaction sur les blancs et le premier tableau malgré nos erreurs. Par contre grosse cata sur le second tableau : aucun rouge trouvé à part la première syrah et encore un joli plantage sur le liquoreux !

On finit 56ème avec 52 points. Encore beaucoup de progrès à faire mais toujours un vrai plaisir de participer à ce type d’événement.

Articles qui peuvent vous interesser: