Domaine André et Mireille Tissot – Arbois – Traminer – 2009

Blog vin - Andre et mireille Tissot - Arbois - Traminer - 2009

Fiche technique :

- Nom du vin : André et Mireille Tissot – Traminer

- Millésime : 2009

- Appellation : Arbois

- Région : Jura

- Type de vin : Blanc

- Propriétaire : Stéphane Tissot

- URL : www.stephane-tissot.com

- Cépages : Savagnin (100%)

- Terroirs : 70 % issu de terroirs argileux du Trias – 30% issus d’éboulis calcaires recouvrant les marnes du Lias – Exposition Est/Sud Est – 1,8 ha de vignes – vignes de 10 à 40 ans – 7 000 pieds/ha – rendement 75ho/ha – Vignes conduites en biodynamie (Demeter – Ecocert) – Pas de désherbant ou engrais chimiques – Utilisation de soufre, de cuivre et tisanes de plantes – Vignes labourées en totalité

- Vendanges : Manuelles

- Elevage : Egrappage – Pressurage pneumatique – Debourbage – Fermentation en cuve thermo régulée – Elevage en cuve pendant 16 mois – 5g de sucre résiduel – Filtration et leger sulfitage

- Notes et guides : -

- Caviste : -

- Prix : 14,5 €

Degustation et garde :

- Examen visuel : Robe soutenue, brillante et limpide. Couleur jaune citron aux reflets or blanc. 

- Examen olfactif : Nez agréable mais modéré. En finesse. Sur les fruits frais mais avec une douceur étonnante. Arômes lactiques (Yaourt), de fruits blancs (poire), d’agrumes, et notes florales (camomille).

- Examen gustatif : Bouche agréable. L’attaque est nette. La bouche est ensuite ronde et soyeuse. Il y a une belle fraicheur même si le milieu de bouche est un peu mou. La bouche est puissante, fine avec un alcool bien intégré. La finale est moyenne, un peu saline, sur une pointe d’amertume mais sans beaucoup de tension.

- Conclusion : Je m’attendais à un vin tranchant, exubérant et légèrement oxydé. Mais cette cuvée Traminer 2009 du domaine Tissot dévoile un tout autre visage. D’abord, ce vin n’est pas « oxydé » comme d’autres vins du Jura. Le savagnin est élevé durant une courte période, en cuve et surtout ouillé. les contenants sont donc toujours pleins et évitent le contact avec l’air. Le premier nez est donc très doux, sur des arômes lactiques, de fruits et de fleurs blanches. Une pointe d’agrumes vient heureusement rééquilibrer le tout !  La bouche est du même moule. En douceur. Manquant de vivacité et donc de longueur. Malgré tout, ce vin reste plaisant, simple et léger mais ça glisse très bien… les verres en appellent d’autres ! (14/20)

- Garde : 3 à 5 ans

- Accords : Crèpes épaisses et moelleuse à la tête de moine

- Service : 12-13°

Articles qui peuvent vous interesser: