Domaine Camp Galhan – Ripa Alta – 2005 – VDP Duché d’Uzes

Blog vin - Camp Galhan - Ripa Alta - 2005 - VDP Duché Uzes

Fiche technique :

- Nom du vin : Domaine Camp Galhan – Ripa Alta 

- Millésime : 2005

- Appellation : VDP Duché D’Uzes

- Région : Vallée du Rhône

- Type de vin : Rouge

- Propriétaire : Lionel & Alain Pourquier

- URL : www.campgalhan.com

- Cépages : Syrah (95%) – Grenache (5 %) 

- Terroirs : Très gros galets roulés mélangés avec une terre argilo-calcaire pauvre – Vignes en pentes

- Vendanges : Manuelles avec tris successifs à la vigne

- Elevage : Lutte raisonnée – Ebourgeonnage – vendanges en vert – 4 000 pieds/ha – rendement 35ho/ha – maceration carbonique suivie d’une cuvaison longue et traditionnelle – Elevage en fût de chêne neuf (400l) pendant 16 mois

- Notes et guides : -

- Caviste : -

- Prix : 14 €

Dégustation et garde :

- Examen visuel : Robe profonde, brillante mais un peu trouble. Couleur rubis aux reflets griotte.

- Examen olfactif : Nez agréable et charmeur. Aromatique et fin. Sur les fruits mûrs et finement boisé. Arômes de fruits rouges (fraise écrasée), de fleurs (violette), et légères notes d’hydrocarbures pas désagréables.

- Examen gustatif : La bouche est assez agréable, l’attaque est un peu fuyante. Grosse matière, ample et onctueuse (presque sirupeuse). Il y a un manque de fraicheur qui rend le vin un peu lourd. Les tanins sont peu intenses, mais rustiques et fermes. La bouche est puissante et manque de finesse. On ressent un alcool assez présent, tandis que la longueur est moyenne, sèche et lourde.

- Conclusion : Découvert lors d’une dégustation autour des vins du Gard, cette cuvée Ripa Alta 2005, du domaine Galhan ne m’a pas vraiment emballé. Pourtant le nez se présentait bien, charmeur, sur les fruits rouges, des notes florales et une pointe d’hydrocarbures pas désagréable. Mais la bouche, beaucoup plus intense, manquait de fraicheur. Ce déséquilibre nez/bouche était vraiment frustrant. Trop riche, extrait, trop nourrissant, trop rassasiant… dommage, le millésime 2005 y est sûrement pour beaucoup, mais je ne crois pas que ce vin va aller en s’améliorant ! (11,5/20)
 

Qu’en pensez-vous ?.. Partagez vos commentaires sur cette cuvée Trassegum du château d’Or et de Gueules  2010, en Costières de Nîmes

- Garde : 5 – 8 ans

- Accords : 

- Service : 15-16°

Articles qui peuvent vous interesser:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux + 8 =