Domaine Courteillac – 2007 – Bordeaux Supérieur – Bordeaux

Blog vin - Domaine de Courteillac - 2007 - Bordeaux Supérieur

Fiche technique :

- Nom du vin : Domaine Courteillac

- Millésime : 2007

- Appellation : Bordeaux Supérieur

- Région : Bordeaux

- Type de vin : Rouge

- Propriétaire : Dominique Meneret

- URL : -

- Cépages : Merlot (70%) – Cabernet sauvignon (20%) – Cabernet franc (10%)

- Terroirs : Dominique Meneret a fait l’acquisition du domaine en 1998 – Domaine situé au sud est de Saint Emilion – Oenologue conseil : Stéphane Derenoncourt – Sol argilo-calcaire et argilo-graveleux / Sous sol calcaire – Vignes d’une quinzaine d’années – 40% de la plantation avec une densité de 3 300 pieds à l’hectare – 60% avec une densité de 5 000 pieds à l’hectare – Vignes taillées en guyot double – Ebourgeonnage manuel – effeuillage mécanique

- Vendanges : Vendanges mécaniques – tri manuel au chai – rendement moyen de 45ho / ha

- Elevage : Macérations courtes – alternace de cuviers en béton et cuves inox – Contrôle des températures – vinification parcellaire pour isoler les cépages – Elevage partiel en barrique (25% en barrique neuves) durant 14 à 16 mois – le reste étant conservé en cuve

- Notes et guides : Parker (89-91) – G&M (15)

- Caviste : Sur place

- Prix : 10 €

Dégustation et garde :

- Examen visuel : Belle robe, profonde, limpide et très brillante. Couleur Rubis aux reflets presque tuilés.

- Examen olfactif : Le nez est agréable, même si assez modéré. En finesse, sur les fruits mûrs et finement boisé. Arômes discrets de fruits rouges et notes végétales.

- Examen gustatif : La bouche est assez agréable. L’attaque est nette. La bouche est ronde et soyeuse. Belle matière, mais le boisé se fait toujours sentir. Les tanins sont assez intenses, plutôt fins et sérrés. La bouches est assez puissante, légèrement capiteuse. Mais une désagréable sensation de verdeur et de mordant envahit l’intérieur des gencives. La finale est un peu courte et assèche la bouche.

- Conclusion : Lors de notre dernière soirée de dégustation au club, je me suis occupé d’organiser le thème « Bordeaux Rive Droite ». Pas forcément friands de ces vins Bordelais, j’ai fait jouer mes connaissances pour trouver des vins du même millésime 2007. Je voulais également mettre 3 grands crus face à 3 « pirates » d’appellations moins prestigieuses. Et pour rester fidèle à l’esprit Bordelais, tous les vins devaient avoir dépassé la note symbolique chez Robert Parker de 89-90 sur 100. Tous les vins étaient dégustés à l’aveugle, carafés 2 heures avant et chacun attribuait une note « plaisir » aux six vins dégustés. Notre première dégustation nous a amené du côté du domaine Courteillac 2007, en Bordeaux supérieur. Le nez est plutôt réservé et ne dévoile que de vagues notes végétales associées aux fruits rouges. La bouche est astringente et le vin se présente aujourd’hui trop fermé pour mon palais. Pas déplaisant au demeurant, mais pas ma tasse de thé. Les notes étaient très hétérogènes dans le groupe, allant de 12 à 18 sur 20. Un vin donc qui n’a pas laissé indifférent. Le suivant sera-t-il plus avenant ? (13,5/20)
 

Qu’en pensez-vous ?.. Partagez vos commentaires sur ce domaine Courteillac 2007, en Bordeaux supérieur

- Garde : 4 – 8 ans

- Accords : 

- Service : 16-17°

Articles qui peuvent vous interesser:

2 thoughts on “Domaine Courteillac – 2007 – Bordeaux Supérieur – Bordeaux

  1. 7 juin 2012 at 11:24

    Pourquoi avoir décidé une note de plus de 90? Est ce un gage de qualité pour vous ?

    1. 7 juin 2012 at 14:36

      Ce n’est pas du tout un gage de qualité, au contraire ! L’objectif était plutôt de trouver des vins aux profils très différents mais ayant obtenu une note similaire par Robert Parker
      Cela montrait également à quelques buveurs d’étiquette que la note n’est pas liée à l’appellation ou à la réputation du domaine.