Domaine des Roches Neuves – Thierry Germain – Loire – Visite du domaine

Blog vin - Domaine des Roches Neuves - Visite du Domaine - Panneau entrée

Thierry Germain fait partie des vignerons que j’affectionne particulièrement. D’abord, et c’est le principal, pour la qualité de ces vins et l’homogénéité de sa gamme. Du vin de domaine à la cuvée Franc De Pied, en passant par l’Insolite blanc. Les vins me parlent à chaque fois.

Je ne suis pas non plus insensible au personnage. L’image d’un vigneron passionné, mais très en avance sur son temps. Quelqu’un qui n’a pas peur de ses convictions, mais qui au contraire les revendiquent. Presque un peu rebel dans l’âme. Mais qui pour autant, maitrise bien les ficelles marketing du monde viticole actuel. Préférant être précurseur que suiveur mais toujours en soignant sa communication.

Nous prenons donc rendez-vous pour récupérer nos réservations 2009/2010 et visiter une partie du domaine. Il est 14h30, et on ne sent pas une motivation outre mesure pour nous recevoir.

Nous nous contenterons d’une dégustation (relativement expédiée) et le réglement de nos commandes… L’accueil n’est pas froid, mais on sent que ce n’est pas vraiment le moment. Il nous invite d’ailleurs à repasser entre mars et avril pour prendre plus de temps et visiter les installations. Dommage !

Thierry Germain et le domaine des Roches Neuves :

Thierry Germain est d’origine bordelaise et a quitté ses terres il y a maintenant 20 ans pour s’intaller à Varrains (49400).

Le grand écart n’a pas été évident. Mais une idée l’obsède depuis toujours :  développer un domaine respectueux des vignes et du terroir. Il peut s’appuyer alors sur 3 mentors : Gerard Gauby qui lui a appris à comprendre son environnement. François Boucher qui l’a guidé dans les préceptes de la biodynamie sans oublier de suivre ses intuitions. Et enfin Charly Foucault lui a donné les grandes ficelles pour appréhender ce terroir ligérien.

Aujourd’hui,son travail dans la vigne, au chai et dans ses relations humaines reflète cet état d’esprit. Il en résulte des vins toujours plus proches du végétal, de la vigne, et de la terre qui les nourrissent.

Thierry Germain respecte notamment les règles suivantes de la biodynamie :

  • Ne pas contraindre la pousse de la vigne. Tailler dans le sens de circulation de la sève.
  • Guider la liane naissante sans l’entasser pour la laisser repsirer
  • Ne pas couper la vigne pour ne pas la blesser, la saigner ou la stresser. Elle gagnera ainsi en maturité. Car en rognant, on relance la production de feuilles et la vigne délaisse les graines.
  • La terre est la mère. Elle doit être respectée car elle couve la vie. Le végétal peut ainsi se diriger vers le ciel : Le père. C’est pour cela que les terres sont labourées manuellement ou à l’aide de Tonnerre, superbe cheval de traie. La vie s’installe à son rythme au milieu des vignes.
  • Les raisins doivent être vendangés à pleine maturité. Ils ne sont pas être égrappés, pour ne pas endommager la protection naturelle de la peau. De moins en moins manipulés, les graines conservent ainsi leur énergie et leur pureté.
  • L’équilibre de la plante et du sol permettent des récoltes plus précoces. La maturité est gagnée avant l’escalade des degrés d’alcool. Un végétal non perfusé amène une tension salvatrice qui préserve la minéralité.
  • Adapter les contenants au vin pour un élevage optimum. Ovales pour les blancs afin de préserver le fruit. Rondes pour les rouges pour trouver la chair et le floral.

 

Dégustations des vins du domaine Des Roches Neuves (Thierry Germain) :

Blog vin - Domaine des Roches Neuves - Visite du Domaine - Dégustation

Le domaine des Roches Neuves produit 5 vins (1 blanc et 4 rouges ):

  • L’Insolite 2010 blanc : 100 % Chenin – Terroir argilo-calcaire parfois rubéfiés et Limon à Silex – Robe jaune paille – limpide et brillante – Vin frais d’une grande tension, vif presque tranchant sur les agrumes et fruits exotiques. Pointes florales et végétales. Belle minéralité – A carafer un certain temps pour laisser s’exprimer toute la complexité du vin.
  • Domaine rouge 2020 : 100 % Cabernet Franc – Terroir crayeux de Tuffeaux – Vignes de 25 ans – rendements 50ho/hectare – Robe rubis, reflets violines – Beaucoup de fruits – Bouche droite et très gourmande.
  • Terres Chaudes 2010 : 100 % Cabernet Franc – Terroir crayeux de Tuffeaux sur côteaux – Vignes de 35  à45 ans – rendements 35ho/hectare – Cuvée ni filtrée ni collée – Fruits rouges et noirs – notes florales – bouche soyeuse
  • La Marginale 2009 : 100% Cabernet Franc – Terroir Argilo-calcaire à dominante turonien, coteaux exposés plein sud – Rendements de 25 ho/hectare – Fruits rouges confturés – notes boisées et florales – bouche voluptueuse et profonde – belle structure
  • Franc de pied 2009 : 100% Cabernet Franc – les vignes ont survécues au phylloxera et ne poussent pas sur les portes greffes américains habituels. Rondeur et souplesse sur des notes végétales prédominantes. Thierry Germain nous confie avoir reçu 4 800 réservations de cette cuvée alors que seulement 1 200 quilles sont produites.
Blog vin - Domaine des Roches Neuves - Visite du Domaine - caisses de vinsBlog vin - Domaine des Roches Neuves - Visite du Domaine - oeuvre art

Articles qui peuvent vous interesser:

7 thoughts on “Domaine des Roches Neuves – Thierry Germain – Loire – Visite du domaine

  1. 28 septembre 2011 at 18:02

    Je pense que Thierry a du vous en parler mais heureusement qu’il a avec lui Michel Chevré. C’est lui qui fait une grose partie du boulo dans les vignes et qui fait aussi la cuvée « Les Ecotards » en blanc. Sympa ce blog, je ne connaisais pas !

    1. 28 septembre 2011 at 20:08

      Bonjour Jean-Charles et merci pour vos encouragements.

      En effet, Thierry ne tarit pas d’éloges sur celui qu’il nomme volontier son « second frère ». Il nous a fait gouter « Les Ecotards » 2010 qui est un très joli vin. Dans la lignée de « L’Insolite » avec une certaine salinité en bouche très agréable.

      A bientôt j’espère pour échanger sur nos différentes dégustations ?

      Sylvain

  2. 28 septembre 2011 at 22:16

    Oui je me souviens bien des « Ecotards » de Michel Chevré, une belle cuvée sur la pureté … Oui à bientôt sur nos blogs respectifs !

    Jean-Charles

  3. 15 février 2014 at 12:49

    Merci pour cet article très complet. Nous avons également dégusté plusieurs vins du domaine. Beaucoup de choses intéressantes, à découvrir

    1. 14 mars 2014 at 14:36

      Bonjour,
      Merci à vous pour l’intérêt que vous portez au blog.
      Un très grand domaine avec une superbe gamme de vins rouges et blancs.

  4. 10 juin 2014 at 10:39

    Bonjour,
    C’est super de découvrir les Pays de la Loire à travers les vins. Pour ceux qui voyagent en famille ou en groupes, ça permet aussi de visiter des vignobles et de petits châteaux.