Domaine Marcel Deiss – Burg – Premier cru – 2007 – Alsace

Blog vin - Domaine Marcel Deiss - Burs - 2007 - Alsace

Fiche technique :

- Nom du vin : Domaine Marcel Deiss – Burg

- Millésime : 2007

- Appellation : Alsace – Bergheim

- Région : Roussillon

- Type de vin : Blanc

- Propriétaire : Jean-Michel Deiss

- URL : www.marceldeiss.com

- Cépages : Culture en complantation des plus grands cépages alsaciens (Riesling, Gewurztraminer, Pinot blanc, Pinot Gris, etc…)

- Terroirs : Premier cru du vignoble de Bergheim, marnes bariolées du Keuper à rares intercalations calcaires.

- Vendanges : Manuelles

- Elevage : -

 - Notes et guides :  B&D (18/20) – Parker (92/100)

- Caviste : -

- Prix : 33 € départ propriété

Dégustation et garde :

- Examen visuel : Robe très intense, très brillante et limpide. Couleur jaune citron aux reflets or vert

- Examen olfactif : Nez très agréable – ouvert et élégant. Sur des notes de fruits très mûrs. Pas de boisé resenti. Belle richesse aromatique sur les fruits jaunes (abricot, mirabelle, confiture de coing) – Les épices (Canelle) – et les grands amers (orange confite) – Notes florales (fleur d’acacia) – Pointes d’évolution (humus)

- Examen gustatif : Bouche agréable (+), ample et veloutée. La bouche est équilibrée mais manque un peu de fraicheur. La bouche est très puissante et manque un peu d’élégance. L’alcool est bien présent (impression d’hydrocarbures). Très grande longueur sur la minéralité (saline à faire saliver…)

- Conclusion : Lors du grand tasting 2011, j’ai eu l’occasion de participer à un atelier sur la complantation. Jean Michel Deiss, himself, (pape s’il en est de ce mode de culture en Alsace) nous a fait partager sa passion et ses convictions pour les grands terroirs. Il a illustré ses propos par ce Burg 2007. Peut être pas le meilleur exemple de sa production… Le nez est formidable : richesse aromatique, équilibre et élégance. On pourrait passer la journée, le nez dans le verre. En revanche, la fraicheur fait défaut et délaisse un vin un peu lourd.Et malgré une finale minérale impressionnante, le manque de digestabilité ne peut pas être ignoré – Une très grande dégustation donc mais un vin qui ne m’a pas autant charmé que d’autres cuvée du domaine Marcel Deiss. Il est impératif de laisser vieillir cette quille en cave au moins une dizaine d’année et ne pas hésiter à la carafer avant dégustation. (15,5/20)

Qu’en pensez-vous ?.. Partagez vos commentaires sur cette cuvé « Burg » 2007  du domaine Marcel Deiss en Alsace !

- Garde : 10 – 15 ans

- Accords : Tarte Acid Trip au citron et à la rhubarbe

- Service : 8-9°

Articles qui peuvent vous interesser: