Marcel Deiss – Grasberg – 2004 – 1er cru – Alsace

Blog Vin - Marcel Deiss - Grasberg - 2004 - Alsace

Fiche technique :

- Nom du vin : Marcel Deiss

- Millésime : 2004

- Appellation : Grasberg 1er Cru

- Région : Alsace

- Type de vin : Blanc

- Propriétaire : Jean-Michel Deiss

- URL : www.marceldeiss.com

- Cépages : Riesling – Pinot Gris – Gewurztraminer en complantation (35hl/ha et 10 000 pieds/hectare) cultivés en biodynamie

- Terroirs : Situé au sommet du Grand Cru Altenberg de Bergheim (340 m d’altitude), le Grasberg est un grand terroir orienté au nord-est, constitué entièrement de calcaires pauvres et très faillés de la grande Oolithe.

- Vendanges : Manuelles

- Elevage : Foudre de chêne sur lie pendant 12 mois

- Notes et guides : Parker (94) – B&D (16) – RVF (17)

- Caviste : La Cave Des Rochers

Degustation et garde :

- Examen visuel : Très belle robe intense, brillante et lumineuse de couleur jaune citron avec des reflets dorés

- Examen olfactif : Nez magnifique, très ouvert et élégant sur des arômes d’agrumes (citron, écorce d’orange, fruits confits), de fruits jaunes et blancs (pomme et abricot), fruits exotiques (ananas et mangue), miel et fleurs blanches.

- Examen gustatif : Bouche très agréable, riche, ample et onctueuse (miel). Beaucoup de finesse et d’élégance. Sur des arômes de fruits exotiques (mangue), d’écorce d’orange confite et de citron qui confèrent une belle tension pour une finale très longue sur la minéralité. Waoouuhh !

- Conclusion : Marcel Deiss fait partie de ces institutions que tout amateur rêve un jour de déguster. Pionnier dans la biodynamie, trublion en Alsace qui privilégie les terroirs, dans une région où on recherche les particularités fruitées de chaque cépage. Jean-Michel Deiss teste les bienfaits de la complantation (plusieurs cépages cultivés dans les mêmes rangs de vignes) et de la sur-plantation (10 à 12 mille pieds à l’hectare) Et au final, tout ça pour quoi ? Eh bien, pour une pure merveille, sortie tout droit du haut du terroir grand cru Altenberg de Bergheim. Quelle finesse, quelle élégance, quelle pureté des arômes qui évoluent au fil de la dégustation. Ce Grasberg de chez Marcel Deiss, fait partie de ces grands vins qui laissent un sentiment impérissable. Tout s’assemble parfaitement, richesse, finesse, équilibre, tension, acidité, longueur…Un gros gros coup de coeur ! (17/20) – Note au sommet sur le blog vin

- Garde : 8 à 12 ans

- Accords : Carpaccio de noix de saint-jacques aux fruits de la passion

- Service : 12-13°

Articles qui peuvent vous interesser:

3 thoughts on “Marcel Deiss – Grasberg – 2004 – 1er cru – Alsace

  1. 10 août 2011 at 21:37

    Je rêve de pouvoir le goûter un jour :)
    Espérons que je pourrais en avoir les moyens

  2. JEAN
    9 janvier 2012 at 14:55

    je viens de déguster ce vin ce WE et je confirme tes propos c’est très grand. seul chose que tu n’abordes pas dans tes commentaires …les sucres résiduels qui pour ma part m’ont un peut surpris et heureusement que le vin possède une tension hors normes sinon le résultat aurait peut être été moins spectaculaire… j’ai poussé le vice à goûté ce vin avec un copain alsacien qui ne connaissait pas la complantation, résultat pour lui c’était un vieux CHENIN de vouvray et je dois dire que moi aussi je me serait trompé.à bientôt

    1. 10 janvier 2012 at 10:21

      Salut Jean,
      C’est vrai que je n’ai pas parlé des sucres résiduels de ce vin, pourtant bien présents. Je ne sais d’ailleurs pas comment Jean-Michel Deiss conçoit ses vins : Sec, demi sec, moelleux… car vu la tension, il est difficile de cataloguer cette cuvée. Ce qui la rend d’autant plus exceptionnelle à mon goût !