Le Dauphin – Bar à Tapas – Paris 11 – Inaki Aizpitarte

Nouvelle formation pro à Paris = Nouvelle occasion de découvrir un restaurant sympaEt « Le Dauphin », Paris 11ème, fait parler de lui depuis longtemps. Pas un critique culinaire n’a son mot à dire sur l’établissement : gastronomie, ambiance, décoration etc… Les avis divergent, Le fooding le sacre meilleur décor 2010, c’est le resto immanquable actuellement !!

Adresse : 131 rue Parmentier – Paris 11ème, mais pas le meilleur du quartier. Le canal Saint Martin n’est plus à vue d’oeil, le bon son d’Oberkampf ne se fait plus entendre, la rue de la roquette est loin…

Le chef : Inaki Aizpitarte est un jeune chef d’origine Basque. Il officie surtout au Chateaubriand. A deux portes de là. Restaurant sans étoile, mais avec une 9ème place au classement 2011 San Pellegrino des meilleurs restaurants du monde. C’est la première table française du classement.

On est sur du lourd là !

Le cadre :

  1. Vous prenez un ancien troquet Parisien.
  2. Vous conservez la devanture crillarde (vitrine fatiguée, néons et vieilles plaques Kanterbrau).
  3. A l’intérieur, vous videz tout.
  4. Vous appelez le prix Pritzker 2000 à la rescousse : Rem Koolhass
  5. Vous arrosez de marbre de carrare du sol – au mur – au plafond.
  6. Vous installez un bar gigantesque en bois au milieu avec l’option serveuse branchouille ou barbu bobo pour déboucher les flacons.
  7. Vous installez tout autour les vieilles tables de l’ancien troquet que vous aviez conservé dans un coin.
  8. Vous laissez quelque miroirs sur le mur du fond pour donner une sensation d’espace

Bon c’est joli, atypique et clinquant. Mais, je m’attendais quand même à mieux… Surtout pour un prix Pritzker

Je pense qu’on peut aussi compter dans le cadre les beaux et jeunes gens du tout Paris qui se pressent ici pour s’échanger les derniers gossips ou autres banalités. Par contre, tout ce beau monde à tendance à parler fort. Je vous conseille viviement d’éviter ce lieu pour une table romantique.

Le concept : Qui dit grosse réputation, dit foule. Et pour que ça soit plus drôle, les réservations sont quasi impossibles. Par contre, à partir de 21h30, on peut faire la queue au bar et attendre qu’une table se libère avant 23h.

La cuisine : Une fois installé, on se choisit quelques assiettes de tapas vraiment alléchantes :

  • Chorizo extra (10€)
  • Lomo sympa (10€)
  • Poulpe Tandoori pas mal(12€),
  • Ris de Veau excellents (14 €),
  • Gigot d’agneau succulent (15 €),
  • Pluma de porc ibérique savoureux,
  • Pommes grenailles (5 €),
  • Dessert cerises amandes quelconque (8 €),
  • Sablé fraises et émulsion mascarpone sympa(10 €)
  • Glace au lait Ribot et huile d’olive,
  • etc…

La cuisine est plutôt sympa mais inégale. Les portions sont correctes. L’idéal est de pouvoir y aller en groupe afin de goûter tous les plats !!

Les vins : Une carte des vins assez simple avec peu de flacons – et quelques références non disponibles. Ils sont toujours bien choisis mais les prix risquent de vous plomber la note (rien à moins de 30 €) :

  • Arbois d’Overnoy (150 € les 50cl pour le millésime 99…)
  • Macon Viré du Domaine de la valette (42 €)
  • Crozes Hermitage blanc de chez Dard et Ribo (38 € mais plus en stock…)
  • Vie On Y Est du domaine Gramenon (36 € mais plus en stock)
  • Morgon de Marcel Lapierre
  • Muscat de cap Corse de chez Arena (8 € le verre)
  • Etc…

C’est donc un avis favorable mais mitigé. Exactement à l’image des différentes critiques que vous pourrez lire sur la toile ou dans les magazines. En tout cas, ça donne envie de tester le Chateaubriand à côté. Vivement un prochain déplacement à Paris pour explorer de nouvelles cuisines…

Blog Vin - Decale - Esthete

 

Articles qui peuvent vous interesser:

One thought on “Le Dauphin – Bar à Tapas – Paris 11 – Inaki Aizpitarte

  1. 9 février 2014 at 16:25

    Très belle adresse dans le 11ème arrondissement de Paris. Une sélection de tapas et de vins superbe!