Chateau de Reignac – Grand Vin – 2007 – Bordeaux Supérieur – Bordeaux


Fiche technique :

- Nom du vin : Château de Reignac

- Millésime : 2007

- Appellation : Bordeaux Supérieur

- Région : Bordeaux

- Type de vin : Rouge

- Propriétaire : Yves et Stéphanie Vatelot

- URL : www.reignac.com

- Cépages : Merlot (75%) – Cabernet sauvignon (25%)

- Terroirs : Propriété achetée en 1990 – Domaine situé au sud de la commune de Saint Loubes – Oenologue conseil : Michel Rolland – Croupe argilo-graveleuse – Vignes de 43 ans en moyenne – densité de 6 000 pieds / hectare – Ebourgeonnage – double effeuillage – vendanges vertes

- Vendanges : Vendanges manuelles en petites clayettes – Double tri avant et après égrappage – rendement moyen de 32hl/ha

- Elevage : Fermentation pré fermentaire à froid – Vinification effectuée à 30 % en barriques neuves – 70% en petites cuves inox – Pigeage et écoulés à chaud pour démarrer la fermentation malolactique – Elevage sur lies en 100% barriques neuves durant 19 mois – Batonnages réguliers

- Notes et guides : Parker (89-91) – G&M (15)

- Caviste : Sur place

- Prix : 22 €

Dégustation et garde :

- Examen visuel : Belle robe, soutenue, limpide et très brillante. Couleur Griotte aux reflets grenats.

- Examen olfactif : Le nez est agréable, quoiqu’encore trop modéré. Sur les fruits mûrs et un léger boisé. Arômes de fruits noirs (Mûre), notes végétales (bourgeon de cassis), notes boisées (cèdre) et pointe un peu chimique.

- Examen gustatif : La bouche est agréable, ronde et soyeuse. Belle fraicheur mais un boisé encore trop dominant. Les tanins sont intenses, assez fins et encore un peu fermes. Il y a une certaine amertume en bouche. Le vin est puissant et encore un peu capiteux, mais une nouvelle fois sans lourdeur. La finale est longue, fraiche, mais encore un peu asséchante.

- Conclusion : Je m’attendasi à un vin stéréotypé, body buildé, sous hormone d’extraction. Je découvre un Grand Vin du Château Reignac 2007, beaucoup trop boisé à mon goût, mais qui cache une fraicheur et un certain équilibre. Les tanins sont encore fermes, le boisé dominant, le vin est plutôt puissant et chaud. Mais il ne dérape jamais vers la lourdeur. Au contraire, on peut facilement imaginer qu’une fois l’élevage dissipé, ce vin présentera d’avantage de fruits et de fraicheur que d’autres crus Bordelais plus accessibles à ce jour. Ce n’est donc pas du tout mon type de vin, mais je lui accorde des qualités de fabrication indéniables et le temps lui donnera indéniablement raison si on sait se montrer assez patient ! (14,5/20)
 

Qu’en pensez-vous ?.. Partagez vos commentaires sur ce grand vin 2007, du château de Reignac, en Bordeaux supérieur

- Garde : 5 – 10 ans

- Accords : 

- Service : 16-17°

Articles qui peuvent vous interesser: