Domaine Devevey – Hautes Côtes de Beaune – Champs Perdrix – 2008 – Bourgogne

blog vin - Domaine Devevey - Hautes Côtes de Beaune - Les Champs Perdrix - 2008 - Bourgogne

Fiche technique :

- Nom du vin : Domaine Devevey – Champs Perdrix

- Millésime : 2008

- Appellation : Hautes Côtes De Beaune

- Région : Bourgogne

- Type de vin : Blanc

- Propriétaire : Jean Yves Devevey

- URL : www.devevey.com

- Cépages : Chardonnay (100%)

- Terroirs : 6ha32 de vignes dans le domaine – Vignes de 20 ans – Pas de pesticide chimique – Terroir calcaire de Nantoux – Exposition sud-est 

- Vendanges : Manuelles

- Elevage : Elevage en fûts durant 12 mois

- Notes et guides : -

- Caviste : Cave des Rochers – Soyaux

- Prix : -

Degustation et garde :

- Examen visuel : Jolie robe, soutenue, limpide et très brillante. Couleur jaune citron aux reflets or blanc

- Examen olfactif : Nez agréable (+), aromatique et fin. Sur les fruits frais et finement boisé. Arômes de fruits blancs (Poire), d’agrumes (citron), Arômes torréfiés, fumés et briochés, notes florales.

- Examen gustatif : Bouche agréable (+). L’attaque est droite. Belle matière ronde et soyeuse. Milieu de bouche nerveux et légèrement amer. La bouche est assez puissante, mais toujours en finesse. L’alcool est bien integré. La finale est longue (+), fraiche, saline, minérale, appâtante et un peu acide.

- Conclusion : Nouvelle dégustation commentée sur le blog-vin décalé. Une belle quille bourguignonne, 100% chardonnay. Hautes Côtes de Beaune – Champs Perdrix – 2008 du domaine Devevey. Le vin est vivant et énergique. Le nez est fruité mais encore marqué par l’élevage, sur des arômes fumés, torréfiés et de brioche. La bouche est beaucoup plus vivante et intéressante. Pleine de fraicheur. Très belle longueur saline et appétante… A garder encore un peu pour fondre l’élevage !  (15,5/20)

- Garde : 4 à 8 ans

- Accords : 

- Service : 11-12°

Articles qui peuvent vous interesser:

One thought on “Domaine Devevey – Hautes Côtes de Beaune – Champs Perdrix – 2008 – Bourgogne

  1. 27 avril 2013 at 22:54

    les qualités minérales de cette cuvée s’affirment d’années en années. Ce 2008 se montre riche et complexe et déjà accessible.